Après avoir suivi une procédure rigoureuse en respectant scrupuleusement toutes les modalités exigées, l’Institut universitaire catholique Saint Jérôme est devenu depuis quelques jours membre de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). C’est l’une des plus grandes associations d'universités au monde, avec 739 établissements membres dans 94 pays. Elle rassemble des institutions d'enseignement supérieur et de recherche des cinq continents utilisant le français comme langue d'enseignement et de recherche.

Fondée en 1961 pour instituer entre les universités de langue française un lien de coopération permettant d'intensifier leurs échanges, elle a intégré la Francophonie institutionnelle en 1989 en devenant son opérateur pour l'enseignement supérieur et la recherche.
La charte de la Francophonie de 2005 définit l'AUF comme une institution de la Francophonie, et les nombreux accords de siège que l'AUF a signés avec les États où elle est implantée lui permettent de bénéficier d'un statut juridique d'organisation internationale, dotée de privilèges et d'immunités lui facilitant la réalisation de ses missions. L'AUF fédère aujourd'hui un réseau de 759 institutions sur tous les continents dans 90 pays.
Parmi les activités de l'AUF, la création et l'animation de campus numériques et de centres d'accès à l'information sur de nombreux campus francophones, notamment en Afrique. L'AUF œuvre aussi à développer la mobilité des étudiants et des chercheurs au sein de l'espace universitaire francophone.
L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) propose des solutions pour financer les études ou les recherches à l'étranger. Les mobilités de formation initiale, de formation à la recherche et de perfectionnement en recherche s'effectuent au sein du réseau des établissements membres de l'AUF.
Plusieurs avantages s’offrent aux universités membres de ce réseau.
Chaque année l'AUF distribue plus de 2 000 bourses dans le cadre de ses programmes de mobilité aux étudiants et personnel appartenant aux universités membres. Ces bourses sont organisées de la manière ci-après :
1. Bourses de formation initiale
Les bourses de formation initiale permettent aux étudiants de suivre tout ou partie de leur cursus de niveau licence 3 ou master 1 (licence, maîtrise ou équivalent) et/ou de niveau master 2 (DEA, DESS ou diplôme équivalent) à l'étranger. Elles s'exercent dans des champs disciplinaires en relation avec les priorités du pays d'origine en termes de développement. Ces bourses sont accordées pour une durée d'un à deux semestres académiques, soit un maximum de 10 mois.
2. Bourses de formation à la recherche
Les bourses de formation à la recherche s'adressent aux étudiants titulaires d'un master 2 recherche (ou équivalent) qui poursuivent leurs études en vue de préparer et de soutenir une thèse de doctorat. Elles doivent favoriser les thématiques prioritaires au plan régional et viser si possible la cotutelle. Ces bourses sont accordées pour une durée d'un an renouvelable deux fois au maximum (sous réserve des résultats obtenus). Les boursiers doivent, chaque année, alterner leur séjour entre la région d'origine et la région d'accueil suivant le protocole qui aura été défini.
3. Bourses de perfectionnement en recherche (Post-doc)
Les bourses de perfectionnement en recherche sont accordées aux titulaires d'un doctorat depuis moins de 5 ans et/ou aux chercheurs en phase finale d'études doctorales. Les candidats devront avoir soutenu leur thèse avant le 31 décembre de l'année de sélection. Les bourses sont accordées pour une durée de 6 à 10 mois.

Articles récents

Newsletter

Recevez nos newsletters en vous inscrivant ci-dessous

Nous contacter

Saint Jérôme Douala - BP 5949 Douala - CAMEROUN

Réseaux sociaux

Contactez-nous par Mail, Facebook ou Twitter.